Vous souhaitez soutenir nos actions, et nous aider à nous développer ?

← revenir aux histoires
Partager
Lien copié
Apprentissage | 01 Dec. 2022

SINGA Saint-Etienne prend part à la construction du premier catamaran de sauvetage européen

Construire le premier navire européen de sauvetage en mer d’ici 2024, le “Navire Avenir” : c’est le projet d’un collectif d’architectes, de designers, d’artistes, avec une cinquantaine d’écoles en Europe et en Amérique du Sud. Zoom un projet humaniste, au nom du droit maritime international, et sur la participation de SINGA Saint-Etienne dans sa construction… 

Rendre la Méditerranée plus hospitalière

En 2018, à l’occasion des journées européennes du patrimoine, Perou (association qui œuvre pour promouvoir l’hospitalité et la rendre visible dans le monde entier) engageait une procédure auprès de l’Unesco afin que soit inscrit l’acte d’hospitalité à l’inventaire du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Pour rendre la Méditerranée plus hospitalière, il faudrait mettre à disposition 10 navires pour le sauvetage et l’accueil des rescapés”. C’est ce que déclare Sébastien Thiéry coordinateur du projet “Navire Avenir” dans l’inscription du projet pour l’Unesco.

Qu’à cela ne tienne. Deux années plus tard, la décision est prise : le tout premier navire d’une flotte de dix catamarans sera construit, en concertation avec plusieurs associations telles qu’SOS Méditerranée, afin de mieux comprendre les besoins d’un navire de sauvetage. Architectes, designers, artistes, juristes, étudiants, chercheurs… Des centaines de personnes sont aujourd’hui réunies autour de la construction de ce projet : le Navire Avenir. Doté de 5 ponts, le catamaran aura pour objectif de sauver des vies en Méditerranée d’ici 2024, avec une capacité d’accueil de 400 personnes.

Le navire accueillera environ 400 rescapés sur cinq étages. (crédits : Perou/VPLP)

SINGA Saint-Etienne réalise le pavillon européen, qui flottera sur le Navire Avenir

À Saint-Etienne, SINGA mobilise sa communauté pour réaliser le drapeau qui flottera au large du catamaran : un drapeau européen réapproprié par des nouveaux arrivants (personnes réfugiées, en demande d’asile) pour “écrire l’Europe augmentée du désir de celles et ceux qui ont risqué leur vie pour la rejoindre”.

Une création originale, issue des ateliers de dessin et de broderie organisés à Saint-Etienne par le collectif We Came From (animés par Karolina Borkowska, étudiante à l’Esadse) en partenariat avec le Lab’O (SINGA Saint-Etienne x l’Ecole de l’Oralité).

Le drapeau laissera ainsi apparaître en filigrane les histoires et désirs des personnes traversant la mer méditerranée, brodés numériquement par Farooq Gul (fondateur de l’association We Came From), sous le regard créatif des étudiant.e.s de l’École supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne (Esadse), qui prend également part au projet !

SINGA Saint-Etienne
Saint-Etienne

SINGA Saint-Etienne déploie des accompagnements innovants pour les personnes issues de la migration. C'est aussi une communauté de personnes locales qui se rencontrent à travers des programmes interculturels, des projets collaboratifs, des solutions créatives à impact social, économique et culturel.