Les inscriptions pour les incubateurs de Lille, Lyon, Nantes, Paris et Strasbourg sont ouvertes !

← revenir aux histoires
Partager
Lien copié
Retour sur | 12 Sep. 2021

Bienvenue à Benoît Hamon et Fatemeh Jailani

Benoît Hamon et Fatemeh Jailani rejoignent SINGA Global, aux postes de Directeur Général et de Directrice des Opérations. Cette nouvelle direction a pour mission d’accélérer le déploiement international des programmes d’accompagnement de SINGA dans un contexte où les questions migratoires et sociales s’intensifient.

Deux parcours, un engagement commun pour l’inclusion et la cohésion sociale

Deux personnes aux carrières marquées par l’engagement social prennent la direction de SINGA Global pour déployer les missions de l’organisation internationale :

Benoît Hamon, ancien député et ancien Ministre délégué à l’Economie sociale et solidaire, puis Ministre de l’Education Nationale quitte la vie politique pour s’engager, différemment, au sein de SINGA. En tant qu’homme politique et citoyen, il a toujours eu à cœur de militer en faveur de la cohésion et de l’égalité sociale. Aujourd’hui, son engagement prend une autre forme et se met au service d’un enjeu humain, social et politique de taille : la migration. Il explique les raisons qui l’ont conduit à prendre cette nouvelle fonction : “Je ressens le besoin d’être davantage dans l’action, et SINGA est l’un de ces mouvements qui génère énormément d’impact sur le terrain. L’innovation sociale et économique se nourrit des migrations et de la création de liens. Les sociétés les plus inclusives sont d’ailleurs celles dont les économies sont les plus innovantes. Il est d’autant plus important d’être innovant que le danger numéro un est le changement climatique et réclame de mobiliser tous les génies, talents et formes d’intelligence pour y répondre collectivement.”

Pour mener à bien cette mission, à ses côtés, Fatemeh Jailani prend les fonctions de Directrice des Opérations. Cette spécialiste du plaidoyer et des affaires publiques a commencé sa carrière a passé 7 ans chez Mazars où elle a développé et dirigé le département des Affaires européennes. En 2020, elle a développé et lancé Accidental European (AE), une plateforme média qui a pour objectif de rendre les thèmes de la politique européenne accessible au plus grand nombre. Née aux Etats Unis de parents réfugiés afghans, elle a une expérience personnelle des questions liées à la migration et à l’inclusion. “Nos démocraties ont besoin de plus de cohésion. La migration est un sujet polarisant et mérite d’être démystifié pour être perçue différemment. Elle constitue un levier considérable pour créer des sociétés plus saines, apaisées et durables. J’ai moi-même expérimenté le potentiel et la richesse qui peuvent en découler lorsque les conditions sont plus favorables au développement, à l’autonomisation et à l’émancipation sociale et économique des personnes exilées. SINGA est l’organisation la plus à même de changer la donne sur ce sujet et je suis heureuse de la rejoindre”.

SINGA, l’organisation internationale qui valorise le potentiel humain, social et économique de la migration

Les phénomènes migratoires ne datent pas d’hier mais les récents événements le démontrent de manière indéniable : les migrations sont des enjeux structurels qui sont amenés à prendre plus d’ampleur ces prochaines années. Selon l’UNCHR, 80 millions de personnes sont exilées dans le monde. Un nombre qui devrait augmenter à 300 millions d’ici 2050. L’Europe, qui accueille aujourd’hui seulement 6% des réfugiés du monde, peine à trouver des solutions durables pour créer des sociétés plus apaisées, inclusives et durables.

Face à ce constat, SINGA souhaite faire de la migration une source d’innovation, de créativité, de progrès et de vivre-ensemble.

L’organisation développe et déploie le potentiel de la migration à travers l’innovation sociale, les rencontres et les synergies avec des habitants locaux et l’accompagnement à l’entrepreneuriat avec 8 incubateurs en Europe. L’arrivée de Benoit Hamon et de Fatemeh Jailani s’inscrit dans une ambition de changement d’échelle avec la démultiplication de l’impact des différents programmes de SINGA qui sont des solutions concrètes pour construire des sociétés inclusives et par là même changer le regard porté sur la migration.

Rooh Savar, Président de SINGA Global, déclare : “L’arrivée de Benoît et de Fatemeh va nous permettre d’accélérer encore davantage notre développement à l’échelle internationale. Leurs parcours et expertises, aussi riches que complémentaires, vont nous être d’un atout certain. Nous sommes convaincus que leur arrivée va nous permettre d’accroître notre impact auprès de nos publics cibles et de nos partenaires.”

Après 9 ans chez SINGA, Alice Barbe, co-fondatrice, quitte ses fonctions de Directrice Générale de SINGA Global mais garde un rôle stratégique en tant que membre du conseil d’administration.

Guillaume Capelle, fondateur de SINGA, poursuit quant à lui la stratégie de développement de l’organisation, dont il a été l’initiateur il y a 10 ans. Il lance aujourd’hui un studio d’innovation sur la mobilité internationale, pour créer ou investir dans les startups de l’économie inclusive de demain.