Appel à candidatures ouvert pour l'incubateur de Paris !

← revenir aux histoires
Partager
Lien copié
Entrepreunariat | 13 Dec. 2023

Accompagner les femmes nouvelles arrivantes dans l’entrepreneuriat : le témoignage de SINGA Nantes

Quels sont les défis quand on se lance dans l’entrepreneuriat lorsqu’on est une femme nouvelle arrivante ? À travers le témoignage d’Agathe, volontaire en service civique chez SINGA Nantes, découvrez comment l’association accompagne chaque année des dizaines de femmes nouvelles arrivantes dans la création de leur entreprise ou leur association !

« Mon engagement au sein de l’association SINGA Nantes, en tant que volontaire en service civique pendant 8 mois, a été une opportunité enrichissante après 4 années passées dans l’enseignement supérieur. Ayant choisi de m’investir dans le monde associatif pour mettre mes compétences au service d’une cause qui me tient à cœur, j’ai trouvé en SINGA Nantes, partenaire de mon master en gestion de projets internationaux, une correspondance parfaite avec mes valeurs et aspirations. Mon intérêt de longue date pour le féminisme m’a conduit à exprimer mon désir de travailler sur l’accompagnement des femmes dans l’entrepreneuriat au sein de SINGA Nantes. L’équipe a immédiatement soutenu cette initiative, me permettant de développer ce sujet tout au long de mon volontariat. »

« Je suis convaincue qu’il est essentiel d’adopter une approche genrée de manière systématique afin de mieux comprendre les origines des inégalités et d’y apporter des réponses concrètes. » – Agathe, volontaire en service civique à Nantes et engagée auprès des femmes entrepreneures

L’importance d’une approche genrée dans l’entrepreneuriat féminin chez SINGA Nantes

SINGA Nantes, bien que non spécifiquement orientée vers un public féminin, accompagne principalement des femmes nouvelles arrivantes dans leur projet entrepreneurial. Les sensibilisations menées par l’équipe, notamment auprès de l’OFII, ont permis de rencontrer 860 personnes en 2022, dont 45% étaient des femmes. Cette proportion se reflète également au sein de l’incubateur de SINGA Nantes, où 60% à 80% des promotions accompagnées sont composées de femmes. L’hypothèse suggère que les femmes, plus enclines à solliciter du soutien, révèlent un plus grand besoin d’accompagnement lors du lancement de leurs projets, contrairement aux hommes, souvent plus réticents à être accompagnés.

Chloé Lesterlin, coordinatrice de l’incubateur SINGA Nantes, souligne : « Face à cette constatation, SINGA Nantes se doit de développer des outils et processus qui permettent au mieux d’accompagner les femmes nouvelles arrivantes (réfugiées, immigrantes) notamment dans le cadre de l’incubateur. »

Les défis spécifiques des femmes nouvelles arrivantes et entrepreneures

On observe que les femmes nouvelles arrivantes sont souvent sous-représentées dans les médias, occultant le fait qu’elles représentent plus de 50% de la population immigrée en France… Et les obstacles à l’entrepreneuriat féminin persistent, avec seulement 33,5% d’entrepreneures enregistrées en France, selon le baromètre Infogreffe de mars 2023. Les stéréotypes de genre, associés à l’entrepreneuriat masculin, peuvent freiner les femmes, nourrissant des doutes sur leurs compétences et leurs chances de réussite.

Alice Rosado, Directrice générale adjointe de l’Adie, souligne : « Parfois, il peut s’agir d’une simple injonction de la part du conjoint à ne pas empiéter sur le temps dédié à la famille, ou d’un doute formulé par un proche sur leurs compétences et leurs chances de succès. »

On constate que les femmes entrepreneures, confrontées à des refus fréquents de financement, se tournent souvent vers l’utilisation de leurs fonds propres, augmentant ainsi leur vulnérabilité. De plus, la répartition inégalitaire des tâches ménagères peut aggraver leur charge mentale, impactant leur engagement dans l’entrepreneuriat (Adie). 

Enfin, les femmes nouvellement arrivées font aussi face à des défis supplémentaires tels que la barrière de la langue, les préjugés racistes, le manque de réseau et de ressources, ainsi que des difficultés administratives liées à leur statut migratoire.

SINGA Nantes : adapter l’accompagnement pour surmonter les défis

Consciente de ces enjeux, l’équipe de SINGA Nantes met en place des stratégies spécifiques pour accompagner au mieux les femmes nouvellement arrivées dans leur aventure entrepreneuriale. Des sensibilisations ludiques, des ateliers sur la confiance en soi, et des mises en relation avec des mentors et réseaux d’entrepreneures sont quelques-unes des initiatives déployées.

Marie-Christine, incubée de la promotion 3 ‘Jambaar Yi’, témoigne : « Être forcée de faire cette démarche (le pitch) m’a fait beaucoup de bien. J’ai eu l’impression d’avoir franchi un cap dans la confiance en moi. »

Pour répondre aux spécificités de l’entrepreneuriat féminin, SINGA Nantes établit des partenariats avec des réseaux dédiés, comme l’association Femmes de Bretagne, pour offrir aux entrepreneures un accès à des événements, ateliers spécialisés, et groupes de parole. L’engagement de SINGA Nantes vise à renforcer ses collaborations avec des structures dédiées aux femmes entrepreneures, afin d’améliorer constamment son accompagnement.

EXPLORER LES PROJETS ET PORTRAITS

  • Pour explorer les projets de la promotion 4 de SINGA Nantes, cliquez ici, et découvrez des portraits inspirants de femmes accompagnées par SINGA ici.

SINGA Nantes
Nantes

SINGA Nantes agit pour permettre à chacun.e, quelle que soit son origine, de se révéler, de concrétiser son rêve d'entreprise ou d'association et de contribuer ainsi à la construction d'une société plus inclusive.